08/03/2010

cumulus

 ou autre

flocon de vapeur

éthérée

un bouillon de neurones

apoplectiques en somme

 

 

Image13

19:32 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/02/2010

honte

un site facebook proposant les enfants trisomiques comme cibles vivantes des stands de tir...

C'est en Italie, c'est en Europe, c'est dans notre monde moderne, c'est au XXIème siècle.

On n'en finira donc jamais avec cette racaille fascisante, prônant la gloire d'une race pure et prête à toutes les exactions pour arriver à ses fins?!

Je reste presque sans voix face à une telle faculté d'oubli de ce qui s'est passé il y a à peine 70 ans et un tel mépris de la personne humaine, lui déniant tout droit à la différence.

Rappelez-vous: les gaz des camps nazis ont été expérimentés dans les années trente par Hitler sur les aliénés et les handicapés Allemands.

Aujourd'hui, l'approche est encore plus brutale: utilisons les pour le plaisir, pour le "fun".

J'ose espérer qu'ils sont comme les frères Dalton: plus bêtes que méchants.

Il n'empêche: je leur tourne le dos et si cela les fait rire, comme disait Victor Hugo: "riez, riez dans mon dos, ... mon cul vous contemple!"

 

 

 

20:09 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

09/02/2010

la froidure

selon Nietzsche

permet de mieux apprécier

les parfums.

Il est vrai que je me sens plus mourant

par ces températures.

Et c'est infecte...

 

 

Image5

21:38 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/02/2010

LES COWBOYS FRINGANTS !!!!!!!!!!!!!!!!!

VIENNENT à BRUXELLES

17 avril 2010
Bruxelles
Halles de Schaerbeek à 20h00
VENEZ y TOUTES et TOUS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
mais laissez-moi des places, hein?!

21:38 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/02/2010

j'avais

un espoir

autrefois

je n'ai

que le vide

devant moi

rien n'est

plus vide de sens

que le silence

de la pensée

que l'absence

d'idée

comme tout un chacun

je me projette

dans un avenir

incarné

mais le mien

reste silencieux

sans voix

sans espoir

du moins

est-ce ainsi que

je le perçois

et

ça me tue

à petit feu

chaque jour

un peu plus

je n'aime pas

parler

mais attends

cependant

un signe

infime

de vie

dans l'autre

un regard

complice

une mimique

de connivence

mais rien

rien !

est un enfer

pour celui

qui espère

et voilà

pourquoi

je préfère

me réfugier

ailleurs

dans un monde

où rien

ne peut m'atteindre

où rien ne perce

ne suinte

ne transpire

où rien

ne vient

ne m'advient

 

pardonne-moi

bonhomme

de n'être pas

un homme

Image17

00:38 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/02/2010

être en phase avec la lune

sous l'oeil ironique des cratères grelottant

et savoir

que cela ne mène à rien

savoir

c'est cela le plus difficile...

mais comme d'hab

ça n'engage que moi

 

 

Image9

22:07 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/02/2010

il m'arrive de rêver

malgré tout

c'est signe d'espoir, non?

Image8

21:14 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/01/2010

l'arc-en-ciel

est une illusion d'optique;

et l'oiseau?

n'a-til d'autre fonction

que celle de nous faire

croire à la liberté?

et laquelle?

Image6

19:54 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/01/2010

de la froidure à l'enfer

... il n'y a qu'un pas

qu'il est aisé de franchir

quand on ne sait pas aimer

 

 

Image3

21:55 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/01/2010

Là règnent

le calme et la sérénité.

Image7

22:23 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/01/2010

je viens de découvrir

sur Wikipedia, que les USA (+ bannière étoilée) étaient le "pays d'accueil" de Sitting Bull.

Je savais que certains réécrivaient l'histoire, mais à ce point-là, c'est à la limite du négationisme(1ou2 n), non ?

Pour ma part, je dis oui. Sans embage ni circonvolutions florentines de diplomates.

J'ai d'autres centres d'intérêts qui mobilisent mon temps et le peu d'énergie qui me reste, donc si d'aucuns d'entre vous se sentent l'âme d'un Cid: lancez une pétition pour rectifier cette scandaleuse désinformation .

merci d'avance pour votre implication.

Le C.

et non, je n'afficherai pas de photo du brave homme ni de lien, bande de feignants! Cherchez bon sang! Et faites-moi découvrir votre imagination!

21:46 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/01/2010

sublime découverte

 

Les Cowboys Fringants

à écouter sans modération!!!!

http://www.youtube.com/watch?v=SbjgkxDds2c

21:49 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/01/2010

sociologiquement, c'est faux

politiquement, c'est correct...

en Belgique en tout cas!

pic18636

19:21 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/01/2010

j'adore car c'est vrai!!!

les ingénieurs des ponts et chaussées en italie sont tous échappés d'un équivalents de "Titeca" de BXL...

mais surtout, ne leur dites pas qu'ils sont déjantés, car ils sont très susceptibles sur le sujet...

Normal, pour eux, tous les chemins mènent à Rome, donc ... pourquoi s'en faire?!

italie ingénieuse

22:58 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/01/2010

j'adore la logique instinctive

Kids Are Quick
____________ _________ _________ ______


TEACHER :   Maria, go to the map and find North America .

MARIA :
      Here it is.
TEACHER :   Correct. Now class, who discovered America ?

CLASS :       Maria.

____________ _________ _________ ______


TEACHER :      John, why are you doing your math multiplication on the floor ?

JOHN :        
  You told me to do it without using tables.
____________ _________ _________ _________ ___


TEACHER :     Glenn, how do you spell 'crocodile ?'

GLENN :      
  K-R-O-K-O-D- I-A-L'
TEACHER :     No, that's wrong

GLENN :      
  Maybe it is wrong, but you asked me how
I spell it.


____________ _________ _________ _________ _____

TEACHER :    Donald, what is the chemical formula for water ?

DONALD :     H I J K L M N O.

TEACHER :    What are you talking about ?

DONALD :     Yesterday you said it's H to O.
____________ _________ _________ ____


TEACHER :     Winnie, name one important thing we have today that we didn't have ten years ago.

WINNIE :    
  Me !
____________ _________ _________ _________ ___


TEACHER :     Glen, why do you always get so dirty ?

GLEN :
          Well, I'm a lot closer to the ground than you are.
____________ _________ _________ _________


TEACHER :       Millie, give me a sentence starting with ' I. '

MILLIE :        
  I is..
TEACHER :       No, Millie..... Always say, 'I am.'

MILLIE :        
  All right...  'I am the ninth letter of the alphabet.'    
 
____________ _________ _________ __


TEACHER :     George Washington not only chopped down his father's cherry tree, but also admitted it. 

                     Now, Louie, do you know why his father didn't punish him  ?
LOUIS :    
     Because George still had the axe in his hand.    
____________ _________ _________ ________


TEACHER :     Now, Simon, tell me frankly, do you say prayers before eating ?

SIMON :    
   No sir, I don't have to, my Mom is a good cook.
____________ _________ _________


TEACHER :    Clyde , your composition on 'My Dog' is exactly the same as your brother's. Did you copy his ?

CLYDE :        No, sir. It's the same dog.
____________ _________ _________ _____


TEACHER :  Harold, what do you call a person who keeps on talking when people are no longer interested ?
HAROLD :   A teacher

21:58 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/01/2010

et le nombre croissant

étant là,

je réitère

la complainte.

Toi, lecteur!

ne passe pas ton chemin

sans laisser

une trace

de ton passage.

Dis-moi oui,

dis-moi non,

dis-moi merde!

Mais dis! à défaut, je finirai par penser

que tu ne penses pas

que tu ne sais pas

que tu ne veux rien

comme moi.

Or,

Un monde de sosies

est un monde mort.

<<<<<<<<<<<<

A toi

douce amie d'antant

que j'ai bousculée

dans ton bien-être présent

pardon

d'avoir rêvé

un instant

à une vie

d'amants

et de présents.

tes yeux

probablement

droits dans

l'objectif

infiniment durs

infiniment las

toujours là

m'ont donné

le ravissement

d'un court instant

de rêve

que tout

peut être refait

peut renaître

peut enfin être.

Pardon

pour cet égarement

pour cette impossible

instance.

Je n'ai plus à présent

que le souvenir

d'enfants

qui voyaient le monde

comme des grands.

un souvenir

de mécréant

là où tu

veillais

jalousement

à ton étant

devenant

ton épanouissement!

 

pardon

humblement

 

 

22:56 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/01/2010

avec le temps

comme disait le poète,

 "tout s'en va".

Et il s'en suit une longue et très belle chanson.

Mais avec le temps, pour ma part,

j'ai l'impression qu'il file de plus en plus vite.

Des recherches (anglaises ou américaines?)

ont démontré qu'il s'agissait d'un phénomène naturel lié à la production de je ne sais plus quelle hormone, enzyme ou autre humeur de notre corpus fétidis.

Il n'empêche qu'avec le temps,

j'aimerais en avoir

suffisamment pour apprécier

les rares moments, sublimes instants,

éclairs de secondes, où, sans rien chercher

je trouve, par enchantement,

la beauté d'un geste,

l'innocence d'un regard,

la fragilité d'une ombre fugace

ou la joyeuseté d'un bon mot

qui fait naître un pétillement dans les regards.

Hélas,

avec le temps,

ces instants filent

comme par magie

vers un passé immédiat

oublié aussitôt.

L'oubli de soi

ou par chute

est la peine capitale

pour qui ne sait

mémoriser (2m?).

comme d'hab, ça n'engage que moi

21:50 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/01/2010

la manière française

de mener les affaires

reste, quoiqu'on en pense,

impériale.

C'est-à-dire, aussi, implacable.

Tous nabots qu'ils soient, les Français

et plus particulièrement les Parisiens

(ou ceux qui s'en croient adoptés),

ont cette nostalgie de l'empire, de

cette iradiation (2r?) sur "le monde"

évolué. Ils ont pensé, donc ils sont. Ils ont pensé la domination, donc ils sont les dominateurs.

Ils ont oublié qu'aujourd'hui, au XXIème siècle,

leur monde file en quenille.

La France n'a jamais cru bon de

se faire amie d'aucune autre nation.

La Chine lui fera mordre la poussière

de ses ancestraux dominions.

Entretetemps, nous (petits Belges) ployons

l'échine et notre vergogne face à l'imériale

présence dominante des Parisiens.

Ces nabots venus de leurs villes déshumanisées

ont l'art, consommé, de se présenter comme

les sauveurs compréhensifs et soucieux

de notre bien-être futur.

Petit Belge réveille-toi!

Le Parisien n'emporte pas de vaseline dans

ses bagages...

Et arrête de te baisser servilement en position

de missionnaire corrompu,

tes simagrées ne te feront pas échapper à la sentence

finale: "à la trappe, le petit Belge à la con"!

Bon sang!

et en plus, ils sont patients, comme des pêcheurs,

comme des chasseurs,

capables d'attendre 10 ans avant de se dévoiler.

Collègues de BNP P F, vous allez manger votre pain

blanc en 2010.

Ensuite, ... priez!

Et cherchez, ailleurs, le salut.

 

22:28 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/01/2010

quand bien même

vivrais-je dans la plus extrême contradiction

je n'en revendique pas moins

le droit de rêver.

Rencontrer Elise

Et lui offrir un sourire

Relèvent de ce droit.

Elle mène ses chemins

et je creuse mon sillon;

mais de lire ses parchemins

et de voir ses clichés vermillons

me retourne encore et toujours

mes tripes de couillon.

Car il faut raison garder

Face à sa bonté

mon âme ne fait pas le poids.

Lisez Elise

et ses livres

et ses mots

et ses photos

et vous vous sentirez

bons.

 

21:10 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

à Elise

Pour l'année à venir,

Souhaitez, douce amie

de ne jamais rencontrer

cet admirateur qui se languit

de la vie qu'il n'a pu vous offrir

 

 

21:01 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/01/2010

2010

sera ou ne sera pas, une année marquée

d'une pierre blanche ou noire,

tout dépend de ce que nous en ferons.

Vous et moi.

Nous.

Chacun.

 

21:16 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/12/2009

vu le nombre de visiteurs

qui ont la gentillesse de passer par ici

sans laisser de trace,

j'ai la désagréable impression

d'être le parangon d'une

meute sans nom;

autrement dit:

je suis seul,

comme d'hab.

Photo 095

21:31 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/12/2009

j'ai vu des faces cachées

de la vie

et des hommes

et des pierres.

Les dernières ont été

les plus douloureuses

et donc

les plus salutaires...

Photo 1112

22:18 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/12/2009

l'humilité est la face cachée

d'un orgueuil démesuré.

Savoir ce que d'autres ignorent

donne un sentiment de pouvoir

qui se nourrit du secret et

de l'ignorance en laquelle

on maintient l'autre.

A force

cela peut aussi

devenir une forme

de paranoïa.

Croire que l'on sait

ce que d'autres

ignoreront toujours.

Mais sommes-nous

vraiment transparents

sous l'oeil averti?

Je crois que vous savez.

Mais croyez-vous

à mon savoir

ou

en moi?

Dieu n'a pas dû rigoler tous les jours

pour résoudre cette équation.

moi non plus...

en cela nous sommes à égalité.

 

20:47 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/12/2009

si vous ne savez pas

que lire durant les prochains jours,

je conseille vivement

"Le Club des Incorrigibles Optimistes"

de Jean-Michel GUENASSIA

chez Albin Michel.

C'est beau, humain et actuel, très

intemporel même.

20:21 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/12/2009

j'avais

en apparté

décidé de m'étancher

sur la pérennité

des sens

dans le continuüm

de la vacüité

de l'être confronté

à son double.

J'ai malheureusement perdu

le fil

des manipulations idoines

du blog

et perdu

ainsi

le sens

de l'orientation vers

celle qui

au travers de tous les

maux et de toutes les misères

du temps et de l'espace

non-partagés

a su,

sans le savoir

sans même

s'en émouvoir

car ignorante

de tout,

bref diré-je

(si si c'est syntaxialement et

gramaticalement correct)

je suis en désespérance

de celle

qui

par méconnaissance

éveillat

mes premiers émois.

Tudieu!

que je meure!

de mes affronts

de ces piètres

mots de garçon

dénués de sens

pleins de concupiscence

Elle était forte

j'étais submergé

elle voulait tout

je ne voulais que ça

Elle a gagné

j'ai perdu

même ça.

22:40 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/12/2009

il y a

des regards

qu'il ne faut pas voir

des yeux

de feu

des âmes

sans brâme

il y a

des silences

d'absents

qu'aucune enfance

ne rend

il y a

des ensanglances

qui évaporent

les bienséances

des doryphores

bonne nuit

mon âme

sans rien

sans lendemain

 

00:24 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

comment voulez-vous

être serein

sous un tel

maelström

ambivalent?

hmm?!

comme d'hab, ça n'engage que moi!

ciel de fer

00:06 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/12/2009

Elle

hante les phantasmes de plus d'un,

mais sa corrélation exalte le scorpion

que je suis!

elle

 

23:30 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

souvenir de vacances

le brave homme, 72 ans au moins, passe ses journées dans son atelier

à confectionner avec amour des ouvres sculptées dans le bois.

Voici la fractale de sa basilique.

la basilique

Elle rend mieux, à mon avis, le caractère tentaculaire de la volonté

de puissance de ceux qui la hantent.

basilique 1

Comme d'hab, ça n'engage que moi...

23:17 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |