03/02/2010

j'avais

un espoir

autrefois

je n'ai

que le vide

devant moi

rien n'est

plus vide de sens

que le silence

de la pensée

que l'absence

d'idée

comme tout un chacun

je me projette

dans un avenir

incarné

mais le mien

reste silencieux

sans voix

sans espoir

du moins

est-ce ainsi que

je le perçois

et

ça me tue

à petit feu

chaque jour

un peu plus

je n'aime pas

parler

mais attends

cependant

un signe

infime

de vie

dans l'autre

un regard

complice

une mimique

de connivence

mais rien

rien !

est un enfer

pour celui

qui espère

et voilà

pourquoi

je préfère

me réfugier

ailleurs

dans un monde

où rien

ne peut m'atteindre

où rien ne perce

ne suinte

ne transpire

où rien

ne vient

ne m'advient

 

pardonne-moi

bonhomme

de n'être pas

un homme

Image17

00:38 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.