04/01/2010

quand bien même

vivrais-je dans la plus extrême contradiction

je n'en revendique pas moins

le droit de rêver.

Rencontrer Elise

Et lui offrir un sourire

Relèvent de ce droit.

Elle mène ses chemins

et je creuse mon sillon;

mais de lire ses parchemins

et de voir ses clichés vermillons

me retourne encore et toujours

mes tripes de couillon.

Car il faut raison garder

Face à sa bonté

mon âme ne fait pas le poids.

Lisez Elise

et ses livres

et ses mots

et ses photos

et vous vous sentirez

bons.

 

21:10 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.