15/12/2009

il y a

des regards

qu'il ne faut pas voir

des yeux

de feu

des âmes

sans brâme

il y a

des silences

d'absents

qu'aucune enfance

ne rend

il y a

des ensanglances

qui évaporent

les bienséances

des doryphores

bonne nuit

mon âme

sans rien

sans lendemain

 

00:24 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.