22/09/2009

les consultants

ne sont pas coupables!

Ce sont des enfants et il faut donc les respecter, car ils sont l'avenir de notre monde (même s'ils ignorent leur statut d'enfant).

Acharnés à construire et détruire, refaire et dévaster pour le plaisir de remodeler leur entourage à l'image qu'ils se font de la perfection, ils affichent un comportement qu'en d'autres circonstances d'aucuns n'hésiteraient pas une seconde à qualifier d'autistique.

faire - défaire - refaire - redéfaire - ad lib. (Voyez n'importe quel bambin concentré sur ses blocs de construction ou les petites filles occupées à habiller leurs poupées).

Les consultants ont une âme qui n'a pas de mémoire. Ils sont donc comme ces éternels enfants capables de la plus grande cruauté par simple plaisir de satisfaire leur envie du moment: faire, défaire ou refaire ce qui a déjà été fait, défait et refait, par eux ou  par d'autres, cela n'a aucune importance.

Les consultants méritent notre sympathie, voire même notre compassion.

Prions pour les consultants.

Mais... à chacun son dieu bien entendu!


4823175_thl

23:05 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/09/2009

Le malt a des vertus insoupçonnées

de la plupart des esprits chagrins.

Il y va donc d'une action de santé publique que de lui redonner sa place au panthéon des breuvages salvateurs dont le moindre des mérites est de rendre les gens souriants.

N'en déplaise aux producteurs de lait, je préfère les voir gaspiller leur tisanne pour nourissons sur-gavés dans les sillons sanglants de la lutte du pot de terre contre le pot de fer, que de me résigner à vider par solidarité ma flasque d'élixir dans le tourbillon d'un évier raccordé au gosier d'une multitude de rats des villes et des champs qui se multiplieraient derechef à la puissance dix.

Un ex-président de parlement du Sud exige son acquis social sans vergogne (lui qui pourtant est issu de cette valeureuse troupe des paysans sans qui nous ne serions encore que des primates peinturlurant le plafond de notre grotte néolithique) mais personne ne lève le petit doigt pour défendre ces éleveurs subsidiés - ô combien largement par l'Europe des 27 - qui se voient contraints de vendre à un prix inférieur à leur coût de production (sic).

Entretemps, le Japon et d'autres miraculés tels que le BRIC produisent et vendent des liqueurs enchanteresses issues d'un malt épanoui à l'ombre des rizières.

Chercher l'erreur...

avant de voter au prochain scrutin.

Cheers!

12994991_thl

20:57 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/09/2009

les fleurs ne rêvent pas(V.ENGEL)

Et pourtant, à la pointe de l'aube, quand les premiers rayons de soleil scintillent sur les bords d'une rose, et s'éclatent dans le prisme des gouttes de rosée, je ne puis m'empêcher de penser que

Le chagrin d'une fleur

a fait pleurer la nuit

Et si elles sont soumises au chagrin, pourquoi ne rêverainet-elles pas, les fleurs...? Mais de quoi?! Nénuphars

22:58 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

07/09/2009

barreaux

comme les anges, il m'arrive de ne plus savoir si les barreaux sont extérieurs et forgés de la main noueuse et puissante des hommes et femmes qui ont accompagné mes périgrinations ou s'ils sont intérieurs, gisant depuis toujours au fond d'un coeur fatigué.

 

blog1

19:34 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

comeback

me revoili, me revoilà, me revoilou

sans pudeur et sans vergogne

faudra s'y faire

le passé est dans "ET ALORS?" ou "ET APRES?"

le présent est ici paraît-il et

le futur sera sur ma tombe

ou ce qui en tiendra lieu, càd...votre mémoire

 

 

19:29 Écrit par Le C dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |